Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie & Innovation > Semaine de la Classe inversée 2017 > LE PRINCIPE DE LA CLASSE INVERSEE

Documents joints

Publié : 6 mars

LE PRINCIPE DE LA CLASSE INVERSEE

Qu’est que la classe inversée

La classe inversée est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d’apprentissage en classe et à la maison, ce qui amène une modification des rôles traditionnels d’apprentissage. Autrement dit, les activités en classe deviennent plus attractives pour les élèves car ils deviennent acteurs de leur apprentissage. Ce n’est plus l’enseignant qui apporte des connaissances mais c’est l’élève lui-même qui part à la recherche du savoir. Il n’existe pas de modèle spécifique de la classe inversée. C’est à chaque enseignant de mettre en œuvre son approche en fonction de ses élèves et des outils dont il dispose. Cette approche pédagogique peut être utilisée à tous les niveaux de la maternelle à l’université et pour toutes les matières.

Vidéos à consulter
Explication - La classe inversée


Classe inversée - Explication

Vous avez une minute pour comprendre la classe inversée !!


Vous avez une minute pour comprendre la Classe Inversée

Le fonctionnement est le suivant : les élèves reçoivent des cours ou des extraits de cours en général des vidéos, des ressources en ligne ou des documents à lire, à analyser (textes, images, graphiques etc...) qu’ils vont pouvoir regarder chez eux ou en classe. Ce qui était auparavant fait à la maison est désormais fait en classe, d’où l’idée de classe “inversée”. En réalité, on va surtout profiter du temps libéré en classe pour organiser des activités, des projets de groupe, des ateliers, des îlots et des échanges qui vont donner un vrai sens au contenu scolaire. Beaucoup de variantes sont possibles, mais la finalité est de passer d’un modèle centré sur le professeur à un modèle centré sur l’élève afin de répondre aux besoins individuels de chacun.

Les différentes types de Classe inversée et les activités envisagées

Il existe différents types de classe inversée selon les activités que l’on va mener avec ses élèves. Les deux documents ci-dessous décrivent cette classification. Vous trouverez les explications dans le document joint en annexe "Vers une typologie des classes inversées".

Consulter en annexe l’article de Marcel Lebrun "Vers une typologie des classes inversées"

Les Phases d’une séquence d’apprentissage en pédagogie inversée

  • Carte mentale commentée des 4 phases d’une séquence d’apprentissage en pédagogie inversée au premier degré. par Claire Marotine, CPD Tice Marne

Les conditions de mise en place et matériel

  1. Une connexion Internet de qualité dans l’école et un accès quotidien des élèves au matériel numérique (portables/tablettes en classe de préférence)
  2. Une adresse de messagerie pour chaque élève parfaitement maîtrisée (inscription sur des applications en ligne), communication raisonnable avec le maître
  3. Une connexion dans chaque foyer est nécessaire avec soit un ordinateur (accessible à l’élève), une tablette, éventuellement un “smartphone”.
  4. Un partenariat avec les parents qui doivent être en accord avec cette forme de travail après la classe et y compris sur les vacances scolaires. Les parents sont généralement en accord si l’on présente le projet en réunion de début d’année et en indiquant que les enfants, demandeur d’utilisation de l’Internet, auront des activités formatrices plutôt que les jeux parfois sans intérêt auxquels ils s’inscrivent en autonomie.
  5. Un site Internet/blog de classe/d’école/ Padlet pour y déposer les ressources à consulter, les activités à réaliser
  6. Une certaine maîtrise technique de l’enseignant

La fracture numérique

Certains élèves, souvent parmi les plus défavorisés ou par choix des familles, ne possèdent ni matériel, ni connexion internet à la maison. Dès lors que beaucoup d’élèves sont dans cette situation, ll est difficile, voire impossible, voire inutile de mettre en place cette pédagogie de la classe inversée. S’ils ne sont que quelques-uns, le mieux sera d’imaginer une compensation pour ne pas léser les autres de cette pédagogie sous ce prétexte. Cela pourrait être, selon ce que vous proposez en classe inversée, sur le temps du péri éducatif, sur le temps des devoirs surveillés, sur le temps des activités municipales, sur le temps des APE ou sur un temps d’accueil.

Pour aller plus loin - Sites à consulter

Marcel LEBRUN (incontournable) : professeur en technologies de l’éducation, conseiller pédagogique à l’Université de Louvain - Belgique
http://web.crdp-poitiers.org/crdp/questions-deducation-la-pedagogie-inversee/

Les pièges à éviter en classe inversée

Pourquoi inverser sa classe

Une classe inversée ? des classes inversées

Et si vous passiez à la classe inversée ?